Parutions | 2014


	La justice spatiale et la ville

La justice spatiale et la ville

Regards du Sud

P. Gervais-Lambony, C. Benit-Gbaffou, J.-L. Piermay, A. Musset, S. Planel [dir.]
Paris, Khartala, Hommes et Société, ,  279 p.
Prix : 26 €

L’injustice sociale se traduit dans l’espace ; réciproquement l’organisation de l’espace est productrice d’injustice sociale. C’est ce que traduit le concept de justice spatiale, c’est-à-dire l’approche spatiale de la justice sociale entendue dans ses différentes dimensions, tant de distribution équitable que de reconnaissance. Il est appliqué ici à des espaces urbanisés des pays des Suds, principalement africains.

Cet ouvrage est le fruit d’un travail original de recherche et d’écriture collective, et non une collection de chapitres individuels, mené dans le cadre du programme Jugurta en référence au roi de Numidie, considéré comme un dangereux barbare par les Romains qui le laissèrent mourir dans leur prison en 104 avant J.-C. Barbare en Occident, héros en Afrique, il représente un schéma classique de l’histoire coloniale des territoires dits aujourd’hui des « Suds », et à ce titre correspond à nos objectifs dans cette recherche : adopter un regard sur les questions urbaines depuis les Suds.

Il s’agit bien ici d’affirmer le droit plein et entier des villes des territoires post-coloniaux, où vivent aujourd’hui la majorité des citadins de la planète, à servir d’exemples dans des débats théoriques sur l’urbain en général. Si contribuer à « distribuer » la recherche urbaine équitablement entre les Suds et les Nords, tout en « reconnaissant » les différences des Suds, était en soi un objectif de justice spatiale, la portée générale du propos de cet ouvrage reste l’essentiel : les auteurs réunis ici, géographes et urbanistes, s’appuyant sur leurs bagages disciplinaires, leurs terrains et des travaux de philosophie politique, veulent montrer que la compréhension des interactions entre espace et société est indispensable à celle des injustices sociales en ville et donc à la réflexion appliquée sur les politiques territoriales visant à réduire les injustices.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Aménagement des villes et mobilisations sociales

Ce colloque abordera les diverses formes de mobilisations collectives qui ont pris les villes comme objet depuis le Moyen Âge en Europe. À partir d’études de cas, fondées sur une enquête empirique qui met en valeur la diversité des corpus mobilisables, il s’agit de cerner les relations sociales qui s’élaborent au moment où divers groupes sociaux voient l’espace matériel dans lequel ils s’inscrivent se modifier.

Lire la suite

Dynamique et résilience des réseaux routiers : archéogéographes et archéologues en Île-de-France

Les auteurs retracent l'histoire des réflexions relatives à la route, telles qu'elles sont mobilisées par l'archéologie, de façon à réinterroger, en partant du terrain, les concepts, les méthodes et les vocabulaires. La portée des résultats dépasse ainsi le cadre régional de l’étude et participe au renouveau actuel de la réflexion concernant les voies de circulation, en sciences humaines et sociales

Lire la suite

Computer Applications & Quantitative Methods in Archaeology

L'Université Paris 1 et l'EHESS accueillent le CAA2014 (Computer Applications & Quantitative Methods in Archaeology) pour la première fois en France.

Lire la suite

Conflit, identité et frontière dans le processus d'intégration Sud-Américain. Le cas Posadas-Encarnacion

Soutenance de thèse de Maria Dolores Linares à Buenos Aires.

Lire la suite

Autour de l'ouvrage « Aménager la ville. les centres urbains français entre conservation et rénovation (de 1943 à nos jours) »

Les Lundis du CRH

Lire la suite

EHESS-CRH

GGh-Terres

54 bd Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42
ou : +33 (0)1 49 54 25 74
Fax : +33(0)1 49 54 23 99

Dernière modification :
08/11/2017