Séminaires |

Séminaires 2018-2019

Enquête collective sur la métropole parisienne : interroger l'ancrage local du Campus Condorcet

Mercredi de 13 h à 15 h (salle 5, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 6 mars 2019 au 10 avril 2019 ; semaine de terrain ; puis du 15 mai 2019 au 5 juin 2019

Cette enquête vise à étudier les enjeux imposés par la métropolisation aux territoires de la première couronne parisienne (reconversion, rénovation, polarisation, gentrification, etc.). L’enquête s’attachera à comprendre les manières dont les différents acteurs de la ville (institutions locales, associations, habitants, acteurs privés, administrations, etc.) perçoivent, impulsent, s'adaptent ou contestent ces transformations.

Cette première année, nous nous interrogerons sur les impacts locaux et les processus déclenchés par l'implantation des campus universitaires dans des territoires métropolitains. Comment les nouvelles dynamiques, les nouveaux acteurs (étudiants, enseignants, personnels, etc.) et les nouveaux équipements (bibliothèques, amphithéâtres, équipements sportifs etc.) s'inscrivent dans la vie quotidienne et l'histoire locale ? Quels liens se tissent ou quels conflits surgissent?

L'enquête sera ainsi consacrée à l'analyse des effets de la construction du Campus Condorcet sur le territoire qui va l'accueillir (les communes d'Aubervilliers et de la Plaine Saint-Denis, la Communauté d'agglomération Plaine Commune, Métropole du Grand Paris, département de la Seine-Saint-Denis, région Île de France, etc.). Le but est de saisir le(s) point(s) de vue et les perceptions des acteurs locaux, d'interroger le processus de concertation publique, voire l'ancrage local et métropolitain de ce projet urbain. Cette enquête vise à mesurer les écarts entre les discours officiels, les projets, les réalisations et le vécu des habitants. Il s'agira enfin, à partir de ce terrain, de réinterroger les enjeux forts de la fabrique des métropoles contemporaines (mixité sociale, préservation du patrimoine et renouvellement des formes urbaines, environnement, transports et inégalités, croissance économique, développement culturel, etc.)

Tout d'abord, nous analyserons, à partir de la documentation existante, les projets urbain et académique du Campus Condorcet, leurs impacts sur le terrain et leurs principaux acteurs. Puis, pendant l'enquête de terrain, il s'agira, d'une part, d'interroger les élus et les techniciens locaux sur leur participation dans ce projet porté par les niveaux institutionnels supérieurs (État, région) et sur les projets locaux qu'ils développent en parallèle, en s'intéressant tant aux synergies qu'aux difficultés. D'autre part, il s'agira de saisir les réactions que l'arrivée du Campus Condorcet suscite chez les citoyens et les collectifs déjà présents sur le territoire en mettant en pratique les méthodes d'observation ethnographique et d'entretien sociologique.

L’enquête peut accueillir jusqu’à vingt étudiants, qui travailleront par groupes. La sélection se réalisera par dossier en privilégiant l'interdisciplinarité. L'enquête permettra aux étudiants de se familiariser avec des différentes techniques d’enquête en sciences sociales: entretiens, observation participante, questionnaires, statistiques et analyse de sources écrites, cartographiques et photographiques. Les premières séances seront dédiées à la préparation de l’enquête de terrain. La collecte des données se réalisera sur une semaine complète de terrain (15-19 avril). Les dernières séances seront consacrées au dépouillement des données. Enfin, une séance de restitution sera organisée. Le rendu final se fera sous la forme d'un poster scientifique élaboré de manière collective. Nous encourageons pourtant l'utilisation de différents modes de représentation (cartographie, dessin, photographie, vidéo, etc) afin de constituer un ensemble de documents susceptibles d'être exposés et pouvant à la fois documenter et donner des clés de compréhension de ce moment clé de l'histoire de l'EHESS.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Aménagement des villes et mobilisations sociales

Ce colloque abordera les diverses formes de mobilisations collectives qui ont pris les villes comme objet depuis le Moyen Âge en Europe. À partir d’études de cas, fondées sur une enquête empirique qui met en valeur la diversité des corpus mobilisables, il s’agit de cerner les relations sociales qui s’élaborent au moment où divers groupes sociaux voient l’espace matériel dans lequel ils s’inscrivent se modifier.

Lire la suite

Dynamique et résilience des réseaux routiers : archéogéographes et archéologues en Île-de-France

Les auteurs retracent l'histoire des réflexions relatives à la route, telles qu'elles sont mobilisées par l'archéologie, de façon à réinterroger, en partant du terrain, les concepts, les méthodes et les vocabulaires. La portée des résultats dépasse ainsi le cadre régional de l’étude et participe au renouveau actuel de la réflexion concernant les voies de circulation, en sciences humaines et sociales

Lire la suite

Computer Applications & Quantitative Methods in Archaeology

L'Université Paris 1 et l'EHESS accueillent le CAA2014 (Computer Applications & Quantitative Methods in Archaeology) pour la première fois en France.

Lire la suite

Conflit, identité et frontière dans le processus d'intégration Sud-Américain. Le cas Posadas-Encarnacion

Soutenance de thèse de Maria Dolores Linares à Buenos Aires.

Lire la suite

Autour de l'ouvrage « Aménager la ville. les centres urbains français entre conservation et rénovation (de 1943 à nos jours) »

Les Lundis du CRH

Lire la suite

EHESS-CRH

GGh-Terres

54 bd Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42
ou : +33 (0)1 49 54 25 74
Fax : +33(0)1 49 54 23 99

Dernière modification :
18/10/2018