Actualités du groupe |


	Décès de Marcel Roncayolo

Décès de Marcel Roncayolo

13 octobre 2018

Les anciens élèves et collègues de Marcel Roncayolo ont la tristesse d’annoncer sa disparition le 13 octobre, à l’âge de 92 ans.

Assistant de géographie économique à la Sorbonne de 1952 à 1956, caïman puis maître-assistant à l’École normale supérieure de la rue d’Ulm (1956-1965), il devient en 1965 directeur d’études à la VIe section de l’École pratique des hautes études, future École des hautes études en sciences sociales où il a enseigné jusqu’en 1995. De 1978 à 1988, il est également directeur adjoint de l’ENS pour les Lettres. En 1986, il devient professeur des universités à Nanterre et dirige l’Institut d’urbanisme de Paris à Créteil de 1991 à 1994.

D’abord spécialiste de géographie économique, il a rapidement consacré toutes ses recherches au fait urbain, prenant comme principal laboratoire d’enquête sa ville natale de Marseille. Inspiré par la géographie rétrospective de Roger Dion et la géohistoire de Braudel, il développe une géographie urbaine attentives aux formes et aux temps. Son intelligence des villes s’attachait à en reconstituer les enjeux sociaux, économiques et politiques de fabrication et les logiques d’acteurs. Il décrivait la ville comme le produit, dans la simultanéité, de processus d’âges divers, à la fois autonomes et entrecroisés.

Son œuvre a été couronnée par le prix spécial du jury du Grand prix de l’urbanisme en 2012.

Auteur de très nombreux livres et articles répertoriés sur le site : http://gghterres.ehess.fr/index.php?521, il a formé de nombreux chercheurs et professionnels de l’urbain, en France et à l’étranger.

 

Voir la tribune Marcel Roncayolo, éclaireur de la ville par Jacques Brun, Guy Burgel et Marie-Vic Ozouf-Marignier, dans Libération, 18 octobre 2018.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Aménagement des villes et mobilisations sociales

Ce colloque abordera les diverses formes de mobilisations collectives qui ont pris les villes comme objet depuis le Moyen Âge en Europe. À partir d’études de cas, fondées sur une enquête empirique qui met en valeur la diversité des corpus mobilisables, il s’agit de cerner les relations sociales qui s’élaborent au moment où divers groupes sociaux voient l’espace matériel dans lequel ils s’inscrivent se modifier.

Lire la suite

Dynamique et résilience des réseaux routiers : archéogéographes et archéologues en Île-de-France

Les auteurs retracent l'histoire des réflexions relatives à la route, telles qu'elles sont mobilisées par l'archéologie, de façon à réinterroger, en partant du terrain, les concepts, les méthodes et les vocabulaires. La portée des résultats dépasse ainsi le cadre régional de l’étude et participe au renouveau actuel de la réflexion concernant les voies de circulation, en sciences humaines et sociales

Lire la suite

Computer Applications & Quantitative Methods in Archaeology

L'Université Paris 1 et l'EHESS accueillent le CAA2014 (Computer Applications & Quantitative Methods in Archaeology) pour la première fois en France.

Lire la suite

Conflit, identité et frontière dans le processus d'intégration Sud-Américain. Le cas Posadas-Encarnacion

Soutenance de thèse de Maria Dolores Linares à Buenos Aires.

Lire la suite

Autour de l'ouvrage « Aménager la ville. les centres urbains français entre conservation et rénovation (de 1943 à nos jours) »

Les Lundis du CRH

Lire la suite

EHESS-CRH

GGh-Terres

54 bd Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42
ou : +33 (0)1 49 54 25 74
Fax : +33(0)1 49 54 23 99

Dernière modification :
13/11/2018