Séminaires | Séminaires 2012-2013

Analyser le changement urbain. Rénovation urbaine et mobilisations citadines

Isabelle Backouche, maître de conférences à l’EHESS

 

2e et 4e vendredis de 15 h à 17 h (salle 8, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 9 novembre 2012 au 24 mai 2013

Le séminaire sera centré sur la rénovation urbaine qui a marqué les villes françaises après la Seconde Guerre mondiale. Épisode urbain français peu analysé, et recouvert par un renouveau de la dynamique de rénovation urbaine à partir de 2003, nous procéderons à une sorte d’archéologie de cette politique publique. En partant d’un examen critique de la rénovation urbaine abordée à partir des textes législatifs de 1958 et des débats qui ont présidé à sa mise en oeuvre dans différentes arènes, le séminaire portera sur deux dimensions de ce changement urbain qui a affecté bon nombre de centres anciens des villes françaises.
Les arguments donnés pour lancer une opération de rénovation urbaine seront examinés à la lumière de plusieurs contextes (politiques, administratifs, sociaux), tentant de battre en brèche une vision monolithique de la rénovation urbaine, indispensable pour certains, « bulldozer » pour d’autres. Les affrontements et les critiques sont contemporains de la gestation des aménagements et n’ont pas attendu l’installation des nouveaux « quartiers » pour s’affirmer. Ainsi, les catégories d’analyse de l’urbain – celles des acteurs comme des lectures savantes ultérieures – seront revisitées à partir de l’examen de quelques cas de rénovation urbaine dans les centres villes français (années 1960).
Nous examinerons également la façon dont les populations envisagent ces transformations urbaines, entre attente et résistance, et comment, dans un contexte de pénurie de logements, des mobilisations urbaines ont pris forme et utilisé des répertoires d'arguments très riches (conservation archéologique, modernisation, insalubrité, identité locale) que nous ancrerons dans les réalités sociales et les rapports de force politiques. La question des mobilisations sera donc appréhendée à partir de la relation que chacun entretient avec l’espace concerné par l’opération urbaine. Mais si le motif apparent de la mobilisation semble inscrit dans un espace circonscrit de la ville, on cherchera à élucider la diversité des motivations qui dessinent plusieurs cercles d’acteurs engagés pour critiquer ou réfuter une opération de rénovation urbaine.
Il s'agit ainsi d'aborder le changement urbain en faisant valoir la diversité des points de vue et en privilégiant des études locales pour éclairer le jeu entre les différents acteurs impliqués dans la rénovation urbaine.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

EHESS-CRH

GGh-Terres

54 bd Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42
ou : +33 (0)1 49 54 25 74
Fax : +33(0)1 49 54 23 99

Dernière modification :
14/01/2019