Séminaires | Séminaires 2017-2018

Le paysage comme trace : un laboratoire pour le concept de résilience

  • Sandrine Robert, maître de conférences de l'EHESS (CRH-GGH-Terres). Cette enseignante est référente pour cette UE.

Ce séminaire interrogera le paysage comme laboratoire pour penser le changement dans les systèmes. Sera exploré en particulier le concept de résilience. Théorisée à partir des années 1970 par l’écologue C. Holling, la résilience permet d’étudier des systèmes socio-naturels, aux trajectoires complexes et non linéaires. Cela implique de repenser les articulations spatiales et temporelles au sein des systèmes. En archéogéographie, l’association des échelles temporelles et spatiales dans un modèle de résilience des formes sur la longue durée permet de prendre en compte les décalages, les accélérations, les possibles réactivations etc. qui constituent la dynamique des paysages. Cette posture donne une place fondamentale à la trace, comme témoignage du passé de la trajectoire d’un système mais aussi comme agent potentiellement actif des systèmes présents ou futurs. Cela nécessite de dépasser les clivages traditionnels entre passé-présent, nature-culture et de transformer les modalités de l’enquête pour associer dans un même objet de recherche des traces d’origines multiples. Ce questionnement autour du paysage comme trace invite au dépassement des séparations disciplinaires, pour une meilleure compréhension et une meilleure résilience des systèmes socio-naturels.

Jeudi de 13 h à 15 h (salle 7, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 8 mars 2018 au 21 juin 2018.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

EHESS-CRH

GGh-Terres

54 bd Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42
ou : +33 (0)1 49 54 25 74
Fax : +33(0)1 49 54 23 99

Dernière modification :
09/10/2019