Séminaires | Séminaires 2014-2015

Regards croisés sur la notion de paysage

Regards croisés sur la notion de paysage

Sandrine Robert, maîtresse de conférences à l'EHESS

Vendredide 13 h à 15 h (salle 7, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 6 mars 2015 au 12 juin 2015. La séance du 22 mai se déroulera en salle 2

En 2013-2014, nous avons examiné en détail les différents champs disciplinaires, les références et les concepts mobilisés dans le courant américain du Landscape of Movement (Snead, Erickson and Darling coord. 2009). L’intérêt d’associer archéologie et anthropologie pour mieux comprendre la résilience des réseaux de circulation sur la longue durée a été dégagé.

Cette année, nous souhaitons prolonger cette vision comparatiste afin  d’interroger  les spécificités du concept de paysage mobilisé dans l’école d’archéogéographie française. Ce terme, utilisé dans ce domaine à partir de la fin des années 1970, n’a cessé de s’enrichir au gré des croisements entre archéologie, géographie, écologie, histoire et anthropologie.  Ce qui se joue dans ses différentes acceptations, est la tentative d’articuler en archéogéographie, les dimensions sociales, culturelles et environnementales pour comprendre la résilience des paysages sur la longue durée.

La vision comparatiste sera prolongée avec laLandscape Archaeology. Nous ferons notamment une analyse critique du Handbook of Landscape Archaeology (David and Julian 2008) qui s’interroge sur l’apparition de ce concept à l’échelle européenne et qui tente d’articuler dans un même ouvrage des approches multiples (spatiale, environnementale, culturelle etc.). Des séances communes seront également organisées avec Alice Ingold qui anime le séminaire « Institutions de la nature. Droits, savoirs, pouvoir » et qui traitera de l’analyse du paysage dans l’école historique et géographique italienne dans les années 1990-2000.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Aménagement des villes et mobilisations sociales

Ce colloque abordera les diverses formes de mobilisations collectives qui ont pris les villes comme objet depuis le Moyen Âge en Europe. À partir d’études de cas, fondées sur une enquête empirique qui met en valeur la diversité des corpus mobilisables, il s’agit de cerner les relations sociales qui s’élaborent au moment où divers groupes sociaux voient l’espace matériel dans lequel ils s’inscrivent se modifier.

Lire la suite

Dynamique et résilience des réseaux routiers : archéogéographes et archéologues en Île-de-France

Les auteurs retracent l'histoire des réflexions relatives à la route, telles qu'elles sont mobilisées par l'archéologie, de façon à réinterroger, en partant du terrain, les concepts, les méthodes et les vocabulaires. La portée des résultats dépasse ainsi le cadre régional de l’étude et participe au renouveau actuel de la réflexion concernant les voies de circulation, en sciences humaines et sociales

Lire la suite

Computer Applications & Quantitative Methods in Archaeology

L'Université Paris 1 et l'EHESS accueillent le CAA2014 (Computer Applications & Quantitative Methods in Archaeology) pour la première fois en France.

Lire la suite

Conflit, identité et frontière dans le processus d'intégration Sud-Américain. Le cas Posadas-Encarnacion

Soutenance de thèse de Maria Dolores Linares à Buenos Aires.

Lire la suite

Autour de l'ouvrage « Aménager la ville. les centres urbains français entre conservation et rénovation (de 1943 à nos jours) »

Les Lundis du CRH

Lire la suite

EHESS-CRH

GGh-Terres

54 bd Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42
ou : +33 (0)1 49 54 25 74
Fax : +33(0)1 49 54 23 99

Dernière modification :
19/06/2018