Séminaires | Archives

Journées organisées par ou avec le GGSEU

rétrospective 2002-2006

Le paysage urbain : approches disciplinaires comparées. 24 mars 2006

Journée d’étude organisée avec le concours du Centre Maurice Halbwachs le vendredi 24 mars2006, salle de conférences, IRESCO, 59-61 rue Pouchet 75017 Paris, métro Brochant ou Guy Môquet
 

Le paysage urbain apparaît comme objet au sein de plusieurs champs disciplinaires et pratiques professionnelles. Après avoir interrogé conjointement les champs de la géographie urbaine et de l’urbanisme, il s’agira d’explorer plus précisément la signification de la notion de paysage urbain chez certains auteurs, dans certains corpus disciplinaires, au sein de contextes culturels particuliers. Au delà de l’intérêt de chacune des études de cas présentées, cette journée se donne comme objectif de confronter les savoirs que cette notion met en jeu, savoirs situés historiquement et impliqués dans des constructions de disciplines.

 

  • Matinée : 9h30-12h30

Ouverture : André Grelon (EHESS-Centre Maurice Halbwachs)

Introduction : Jacques Brun et Frédéric Pousin

Jacques Brun (Paris I-LADYSS) et Marie-Vic Ozouf (EHESS-GGSEU), géographes : La place de la notion de paysage urbain dans les écrits des géographes vidaliens, d’après quelques ouvrages des années 1920 à 1960

Daniel Nordman (CNRS-CRH et CHSIM), historien : Regards croisés sur la cité du Maghreb et de l’Europe méditerranéenne, XVIe-XVIIIe siècle

Mercedes Volait (CNRS-CITERES, Tours), historienne de l’architecture : Autres regards : Le Caire des urbanistes égyptiens de l’entre-deux-guerres

 

  • Après-midi : 14h-17h30

Hélène Jannière (CNRS-LADYSS), historienne de l’architecture : "Le visage de la ville" : Townscape et paysage urbain en Italie dans les années 1950 et 1960

Clément Orillard (Université de Paris VIII), architecte : L’évolution de la notion de paysage urbain chez Kevin Lynch

Stéphane Valognes (Université de Caen), sociologue : Déconstruction et reconstruction d’un paysage industriel : le cas de l’ancien site de la Société métallurgique de Normandie à Caen

 

Savoirs sur l’espace et géographie. La perspective de l’action (1790-1860). 2 décembre 2005

Journée d’étude organisée le 2 décembre 2005 à l’EHESS, 96 bd Raspail 75006 Paris, salle du rez-de-chaussée.
 

La journée d’études proposée par le groupe « Coexistence des savoirs et discontinuité des rationalités dans la géographie moderne, 1760-1860 » (UMR « Géographie-Cités » du CNRS et Groupe de géographie sociale et d’études urbaines de l’EHESS) a pour objectif d’étudier les relations entre la connaissance de l’espace et la transformation du territoire dans les savoirs géographiques de la première moitié du XIXe siècle.

A titre d’exemple, on peut considérer que le développement des réseaux et des techniques de transport et de communication, ainsi que la mise en œuvre et l’exploitation des « ressources naturelles », qui sont à la fois décrits et voulus par un certain nombre de savants et d’ingénieurs de cette période, constituent une sorte de révélateur de ce que l’espace terrestre, à ce moment, est envisagé par les « savoirs géographiques » non plus seulement comme espace à connaître, mais aussi comme espace à transformer, voire à fabriquer.

L’objectif de cette journée serait alors de confronter un certain nombre de pratiques et de discours relevant de domaines variés des savoirs et des techniques de l’aménagement de l’espace, afin de faire apparaître quelques-unes des dimensions caractéristiques de la relation entre les savoirs géographiques et l’action au début du XIXe siècle.
 

  • Matinée : 9h30-12h30 - Modérateur : Jean-Marc Besse

Valéria Pansini : Réformes territoriales et administration dans les « départements réunis » : Piémont et Ligurie sous le Consulat et l’Empire 

Hélène Blais : Cartes de guerre et/ou cartes coloniales : les enjeux d’une cartographie de conquête (Algérie, 1830-1840) 

Alice Ingold : Pratiques de l’irrigation versus savoirs de l’eau : les voyages hydrauliques de Jaubert de Passa dans les années 1820

 

  • Après-midi : 14h30-17h30 - Modérateur : Gilles Palsky

Isabelle Laboulais : La culture géographique des agents des Mines pendant la Révolution française 

Pascal Clerc et Marie-Claire Robic : Éducation : la géographie comme savoir moderne 

Marie-Vic Ozouf-Marignier, Annie Sevin et Nicolas Verdier : Entre commensurabilité et complémentarité : l’itinéraire scientifique des frères Passy (1830-1860) 

 

Paysage et territoire : 10 janvier 2005

Journée d’étude organisée le 10 janvier 2005 par Alice Ingold et Marie-Vic Ozouf-Marignier, EHESS, 54 bd Raspail 75006 Paris, salle 214.
 

Présentation : Objet d’étude investi par de nombreuses disciplines (esthétique, philosophie, architecture, géographie, agronomie, écologie, etc.), le paysage fournit également des références et des figures au processus social et politique de construction des identités territoriales, notamment nationales. Prenant appui sur le livre de l’historien François Walter, Les figures paysagères de la nation. Paysage et territoire en Europe (16e-20e siècle), Paris, Éditions de l’EHESS, 2004 (voir ci-dessous), cette journée proposera une réflexion sur les usages sociaux et politiques du paysage. Réunissant des spécialistes de sciences sociales, de périodes et d’aires nationales diverses, elle articulera des lectures croisées du livre, en présence de l’auteur, et l’exposé de recherches en cours.
 

Présentation de l’ouvrage : « C’est à une lecture inédite du paysage comme incarnation de la nation que ce livre veut introduire. Comment, dans l’Europe moderne et contemporaine, les éléments naturels qui constituent le paysage se sont-ils trouvés chargés de valeurs patrimoniales et nationales ? Quelles sont les figures du discours où paysages et références naturelles servent à dire l’exceptionnalité d’un territoire national ? Comment les acteurs sociaux se sont-ils efforcés d’actualiser, de gauchir ou gommer, d’enrichir ou simplifier les composantes des configurations paysagères ? La démarche nécessite une longue enquête qui retrace l’histoire du concept de paysage à partir de son apparition dans la langue française au XVIe siècle puis à ses multiples usages dans l’art, en géographie, en sciences sociales et dans leurs prolongements politiques lors de l’affirmation des nations aux XIXe et XXe siècles. C’est alors que se déploie le temps du paysage, durant lequel l’utilisation plurielle des références paysagères constitue un véritable dispositif social et culturel. Voyageant des campagnes italiennes aux forêts scandinaves, de la verte Angleterre aux steppes russes, en prenant le temps de lire les représentations harmonieuses du paysage en France, les valorisations des collines et des moyennes montagnes d’Allemagne et les images paysagères multiples associées aux Alpes, ce livre est une histoire des usages sociaux qui prétendent dire et réaliser par le paysage une certaine cohérence du monde. »
 

 

 

Table ronde autour du livre de François Walter, Les figures paysagères de la nation. Paysage et territoire en Europe (16e-20e siècle), Paris, Éditions de l’EHESS, 2004.

  • Matinée : 9h30 – 13h  Intervenants :

François Walter, historien, professeur à l’Université de Genève

Catherine Brice, historienne, maître de conférences à l’IEP

Danny Trom, sociologue, chargé de recherche au CNRS (GSPM)

Yves Luginbühl, géographe, directeur de recherche au CNRS, LADYSS

 

 

  • Après-midi : 14h30-17h30

 

Josefina Gómez Mendoza, professeur à l’Université Autonome de Madrid, géographe : Représentations littéraires et scientifiques des paysages espagnols : quelques archétypes

Heliana Angotti Salgueiro, chercheur à l’Université de Sao Paulo, historienne de l’art : « Les figures paysagères »du Brésil moderne : la mise en série des représentations nationales

Alice Ingold, maître de conférences, EHESS : Le paysage comme document historique. Expériences française et italienne en perspective : le« débat »entre Emilio Sereni et Marc Bloch
 

 

La ville coloniale : 19-20 mars 2004

Colloque organisé par le centre Callouste Gulbenkian, l’INHA et l’EHESS (Alain Musset)

 

  • 19 mars Matin : Villes neuves

Carmen Mena Garcia : Le cas de Panama et de Portobelo

Barbara Consolini : Galle and Colombo, a Study on Dutch-Portuguese urbanism in the 17th century

Claudia Damasceno Fonseca : L’urbanisme dans le Brésil colonial

José Manuel Fernandes : L’empire portugais en Afrique

Philippe Gervais-Lambonys : Le cas de l’Afrique du Sud

Jean-Louis Cohen : L’urbanisme des villes du protectorat français au Maroc

 

  • Après-midi : Identités architecturales

Helder Carita : Essais urbanistiques jésuites dan la région de Goa, XVIIe siècle

Peter Mark : Architecture portugaise et identité luso-africaine en Sénégambie au XVIIe siècle

Nabila Oulebsir : Le référant patrimonial en Algérie, XIXe-XXe siècles

Ezio Godoli : Interprétation des traditions locales ou identité méditerranéenne : une querelle à propos de l’architecture pour les colonies italiennes entre années 20 et 30

17h30- Table ronde : Documenter l’architecture des terrains coloniaux

David Peyceré, Jean-Baptiste Minnaert, Bernard Toulier, Rafael Moreira

 

  • 20 mars Matin : Villes doubles

 Walter Rossa : L’estado da India

Robert Home : Colonial twin cities and the new critical legal geography

11h30- Table Ronde : Déplacement des villes et capitales : Alain Musset, Laurent Vidal, Yves Marguerat, Sophie Clément

 

  • Après-midi

14h30 - Table ronde : Morphologie des villes

Manuel Teixeira : L’empire portugais

Thomas Calvo : La nouvelle Espagne

Odile Georg : Les villes de colonisation française en Afrique

16h30 - Retour des colonies : les effets en métropole

Mercedes Volait : Retours en Egypte : l’invention de l’art arabe

Hélène Vacher : Les bâtisseurs de villes coloniales : la question du retour en France, XIXe-XXe siècles
 

1er avril 2004 : Politiques territoriales et acteurs locaux

 

EHESS, 96 boulevard Raspail 75006 Paris, salle Maurice et Denys Lombard. Journée d’études organisée par Annie Sevin et Nicolas Verdier :

 

  • Matinée, 9h30- 12h30 - Présidence : Anne Couderc (Paris I)

Annie Sevin (EHESS) : Les acteurs économiques et le régionalisme lorrain de la Belle Époque

Yann Lagadec (Rennes II) : Comices et territoires : le canton contre l’arrondissement (années 1890)

Nicolas Verdier (CNRS) : Pas de territoire sans acteurs : la disparition paisible des arrondissements en 1926

 

  • Après-midi , 14h30-17h30 - Présidence : Dominique Rivière (Paris XIII)

Marie-Claude Maurel (EHESS) : Intercommunalité et projets territoriaux : la micro-région de Mohacs enTransdanubie méridionale

Annick Tanter-Toubon (EHESS) : Bologne à la recherche de son identité métropolitaine

Aziliz Gouez (EHESS) : L’intermédiation en question. Ethnographie des relations de pouvoir en Pays de Tulle

 

28 février 2003 : Table ronde autour de Marcel Roncayolo

 

Organisée par Alain Musset et Marie-Vic Ozouf-Marignier, EHESS, Amphithéâtre, 105 boulevard Raspail 75006 Paris, de 14h à 17h, Lectures de villes. Formes et temps, Marseille, Parenthèses, 2002.
 

  • Interventions de :

Florence Bourillon (Université de Paris XII-Val de Marne)

Philippe Darteil (PACTARIM 93)

Jean-Pierre Lévy(École d’architecture de Paris-Val de Seine)

François Walter(Université de Genève)

 

 

Cartographie historique, histoire de la cartographie, fabrique d’atlas. Les usages de la carte, d’hier à aujourd’hui. 24 novembre 2003

Journée d’étude organisée par Marie-Vic Ozouf-Marignier et Nicolas Verdier, Maison des sciences de l’homme, 54 boulevard Raspail 75006 Paris, salle 7 (2e sous-sol), le 24 novembre 2003, de 9h à 17h30
 

  • Matinée : 9h-12h : Présidence : Sophie Clément

Yasmina Boudjada : Du mode de la représentation cartographique des espaces urbains dans l’Algérie coloniale : le cas de Constantine entre 1837 et 1870

Paolo Militello : Pratiques et représentations de l’espace urbain en Sicile (XVIe-XIXe siècle)

Jean Boutier : L’invention d’une carto-graphie urbaine. Le cas de Paris, 1530-1799.
 

  • Après-midi :

13h30-15h30 - Présidence : Jean Boutier

Sophie Bertran de : Balanda, Identité et territoire : l’expérimentation de Martigues (1996 à nos jours)

Alexandra Laclau : L’Atlas ethno-historique de la Corse, fin XVIIIe-XXe siècle : quelques aspectsméthodologiques de la représentation cartographique

Francis Pomponi : L’Atlas ethno-historique de la Corse : l’historien entre bien-fondé et limites de l’heuristique cartographique

 

16h-17h30 - Présidence : Valéria Pansini

Nicole Gouiric : Cadastre et interprétation paysagère : le cas du jardin de Méréville, fin XVIIIe-début XIXesiècle

Alice Ingold : (D)écrire une entreprise cartographique. L’Italie et ses ressources en eau (1876-1916)

 

Présentation du numéro 21 de la revue Autrepart : 13 mai 2002

Éditeurs scientifiques Elisabeth Dorier Apprill et Sylvy Jaglin

14h15 à 17h, 54 boulevard Raspail 75006 Paris, salle 214

 

  • Au sommaire

Présentation : Alain Musset

Élisabeth Dorier-Apprill et Sylvy Jaglin : Gestions urbaines en mutation : du modèle aux arrangements locaux

Monique Bertrand : Profils du leadership local au Ghana : conflits et fragmentation urbaine dans la métropole du Grand Accra

Éric Charmes : La trame viaire périurbaine de Bangkok face aux théories dominantes de l’action collective

Philippe Gervais-Lambony : Les enjeux d’une politique de redéfinition territoriale : la création de l’aire métropolitaine d’Ekurhuleni (Afrique du Sud)

Cynthia Ghorra-Gobin : Les prescriptions de la Banque mondiale et la culture politique américaine

Bernard de Gouvello : Résistances locales aux “ privatisations ” des services de l’eau : les cas de Tucuman (Argentine) et Cochabamba (Bolivie)

Patrice Melé : Paradigme environnemental et action publique urbaine à Monterrey (Mexique)

 

Échelles et Territoires (Publication partielle dans la revue électronique Cybergéo) : 29 avril 2002

Journée d’étude organisée par Nicolas Verdier, 96 boulevard Raspail 75006 Paris (salle rez-de-chaussée)

 

  • Matinée : 9h00 – 12h00 :

Débat dirigé par Gilles Palsky (Université Paris XII-Créteil, CNRS Géographie-cités / EHGO)

Marie-Claire Robic (CNRS Géographie-cités / EHGO) : Planche et atlas chez Vidal de la Blache, un système multiscalaire

Kapil Raj (EHESS, Centre Koyré) : Des cartes locales à la carte unifiée : le détour par l’Inde de la cartographie britannique

Nicolas Verdier (CNRS Géographie-cités / EHGO) : Passer du local au national, ou comment devient-on député sous la Restauration ?

 

Après-midi : 13h30 – 17h00 : Débat dirigé par Nicolas Verdier (CNRS Géographie-cités / EHGO

Heliana Angotti-Salgueiro (FAPESP/IEB-GIPEHEGE, Université de São Paulo) : Autres lieux, autres vues : les échelles du territoire brésilien sous l’optique de Pierre Monbeig

Chantal Blanc-Pamard (CNRS, Ceaf) : Jeu d’échelles, territoires de recherche : exemples africains et malgaches

Marie-Vic Ozouf-Marignier (EHESS, GGSEU) : Canton ou arrondissement : gabarit territorial et identité sociale au XIXe siècle

Claudia Damasceno-Fonseca (Université de La Rochelle) : Réseaux, hiérarchies, territoires et espaces urbains ; la villa coloniale portugaise à plusieurs échelles.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Aménagement des villes et mobilisations sociales

Ce colloque abordera les diverses formes de mobilisations collectives qui ont pris les villes comme objet depuis le Moyen Âge en Europe. À partir d’études de cas, fondées sur une enquête empirique qui met en valeur la diversité des corpus mobilisables, il s’agit de cerner les relations sociales qui s’élaborent au moment où divers groupes sociaux voient l’espace matériel dans lequel ils s’inscrivent se modifier.

Lire la suite

Dynamique et résilience des réseaux routiers : archéogéographes et archéologues en Île-de-France

Les auteurs retracent l'histoire des réflexions relatives à la route, telles qu'elles sont mobilisées par l'archéologie, de façon à réinterroger, en partant du terrain, les concepts, les méthodes et les vocabulaires. La portée des résultats dépasse ainsi le cadre régional de l’étude et participe au renouveau actuel de la réflexion concernant les voies de circulation, en sciences humaines et sociales

Lire la suite

Computer Applications & Quantitative Methods in Archaeology

L'Université Paris 1 et l'EHESS accueillent le CAA2014 (Computer Applications & Quantitative Methods in Archaeology) pour la première fois en France.

Lire la suite

Conflit, identité et frontière dans le processus d'intégration Sud-Américain. Le cas Posadas-Encarnacion

Soutenance de thèse de Maria Dolores Linares à Buenos Aires.

Lire la suite

Autour de l'ouvrage « Aménager la ville. les centres urbains français entre conservation et rénovation (de 1943 à nos jours) »

Les Lundis du CRH

Lire la suite

EHESS-CRH

GGh-Terres

54 bd Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42
ou : +33 (0)1 49 54 25 74
Fax : +33(0)1 49 54 23 99

Dernière modification :
18/01/2018