Séminaires | Archives

Le territoire : représentations géographiques et pratiques. L’espace français. Construction et représentations (XVIe-XXe siècle). Essai de comparaisons internationales

Séminaire suspendu en 2008-2009
 

Compte rendu du séminaire 2007-2008 : Marie-Vic Ozouf-Marignier, avec Jacques Brun et Daniel Nordman

Le séminaire a consacré deux séances aux relations entre territoire et sciences sociales. Marie‑Vic Ozouf-Marignier, dans une perspective historiographique, épistémologique et pédagogique, a présenté les débats qui se sont développés dans les quarante dernières années, en insistant sur la spécificité des différentes approches disciplinaires : histoire, géographie, sociologie, anthropologie. Cette introduction a contribué à mettre en perspective les différentes thématiques abordées par la suite.
 

Plusieurs séances ont porté sur l’histoire de la pensée, de la découverte et de la recherche universitaire en géographie, grâce aux exposés de Florence Deprest sur l’élaboration de la discipline à l’Université d’Alger (1880-1950), de Jacques Brun sur le rôle éminent de Pierre George dans le renouvellement de la géographie urbaine, de Marie-Vic Ozouf-Marignier et Marie-Claire Robic, qui ont présenté une nouvelle édition du livre fondamental de Lucien Gallois, Régions naturelles et noms de pays (Paris, 1908) et de Daniel Nordman, explorant à partir d’un roman de Jules Verne, les débuts du tourisme en Algérie (fin du XIXe siècle).

Les recherches déjà évoquées de Jacques Brun ont été prolongées par le travail très neuf de Bénédicte Grosjean, qui s’est intéressée dans sa thèse à la construction de la « ville diffuse » en Belgique, en d’autres termes aux politiques et aux processus d’urbanisation au tournant des XIXe et XXe siècles.
 

Une partie importante du séminaire a été consacrée cette année à diverses formes de structuration et d’administration du territoire. Taoufik Souami a étudié les administrateurs et les militaires face aux territoires du Sud algérien (1880-1954), Hamadi Tizaoui, les experts et expertises d’aménagement du territoire et la construction territoriale en Tunisie, Pascal Hurth, les tracés des départements japonais de 1876 et leurs fondements géo-économiques et culturels, Floriana Galluccio, la place de la culture politique et de la pensée géographique dans l’organisation administrative du territoire italien et Christian Montès, les modèles éventuellement à l’œuvre dans le processus de choix des capitales d’État aux États-Unis.
 

Le séminaire s’est tourné, cette année plus que jamais, vers un essai de comparaisons internationales. Parmi les exemples retenus, il y a lieu de souligner la place du Maghreb.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

EHESS-CRH

GGh-Terres

54 bd Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42
ou : +33 (0)1 49 54 25 74
Fax : +33(0)1 49 54 23 99

Dernière modification :
14/01/2019