Séminaires | séminaires 2013-2014

Formes sociales et évolution urbaine : lectures de l’espace parisien entre Moyen Âge et période contemporaine

Isabelle Backouche, directrice d'études à l'EHESS

Robert Descimon, directeur d'études à l'EHESS

Maurizio Gribaudi, directeur d'études à l'EHESS

Mathieu Marraud, chargé de recherche au CNRS

 

Dans la ville ancienne, l’espace urbain n’est pas homogène ; il est moins une réalité territoriale susceptible d’être saisie selon les méthodes de la géographie et de la géométrie qu’un ensemble indistinctement humain et spatial. L’espace de la ville constitue donc une réalité sociale. L’hétérogénéité du territoire parisien est fonction des contrastes nés à la fois de la temporalité architecturale qui donne forme à la société urbaine et de la répartition des hommes selon leurs statuts ou leurs groupes d’appartenance. Les complémentarités, comme les oppositions, jouent ici un rôle topologique. Le Paris contemporain n’a peut-être pas fondamentalement changé les règles de ce jeu : malgré les contraintes morphologiques et institutionnelles qui pèsent sur l’espace bâti, la lecture et les pratiques concrètes de chaque nouvelle génération d’habitants dépassent toujours les cadres normatifs légués par l’histoire d’une ville au travers des conflits entre des groupes orientés par des intérêts, des convictions, des visions et des langages radicalement divergents. Cohérent dans son ensemble, le territoire urbain est un paysage segmenté localement par les lectures que ses habitants font de ses ressources symboliques et matérielles. L’analyse des demandes sociales qui pèsent sur l’espace urbain permet donc de comprendre les mécanismes plus profonds qui déterminent la nature, la force et la direction des ses mutations possibles.

Cette année nous ouvrirons, avec nos invités, des dossiers saisissant l’articulation possible entre la description de l’espace social parisien, dans ses structures d’ensemble ou dans ses manifestations les plus locales, et une lecture politique, parisienne et/ou nationale. Il s’agira de dessiner un contenu et une texture du « politique » à chacune des époques abordées, non pas uniquement à partir de l’analyse des discours mais en observant les évolutions de l’espace social parisien, ses permanences, ses mutations, ses aménagements.

 

Vendredi de 18 h à 20 h (salle 1, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 8 novembre 2013 au 14 février 2014

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Aménagement des villes et mobilisations sociales

Ce colloque abordera les diverses formes de mobilisations collectives qui ont pris les villes comme objet depuis le Moyen Âge en Europe. À partir d’études de cas, fondées sur une enquête empirique qui met en valeur la diversité des corpus mobilisables, il s’agit de cerner les relations sociales qui s’élaborent au moment où divers groupes sociaux voient l’espace matériel dans lequel ils s’inscrivent se modifier.

Lire la suite

Dynamique et résilience des réseaux routiers : archéogéographes et archéologues en Île-de-France

Les auteurs retracent l'histoire des réflexions relatives à la route, telles qu'elles sont mobilisées par l'archéologie, de façon à réinterroger, en partant du terrain, les concepts, les méthodes et les vocabulaires. La portée des résultats dépasse ainsi le cadre régional de l’étude et participe au renouveau actuel de la réflexion concernant les voies de circulation, en sciences humaines et sociales

Lire la suite

Computer Applications & Quantitative Methods in Archaeology

L'Université Paris 1 et l'EHESS accueillent le CAA2014 (Computer Applications & Quantitative Methods in Archaeology) pour la première fois en France.

Lire la suite

Conflit, identité et frontière dans le processus d'intégration Sud-Américain. Le cas Posadas-Encarnacion

Soutenance de thèse de Maria Dolores Linares à Buenos Aires.

Lire la suite

Autour de l'ouvrage « Aménager la ville. les centres urbains français entre conservation et rénovation (de 1943 à nos jours) »

Les Lundis du CRH

Lire la suite

EHESS-CRH

GGh-Terres

54 bd Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42
ou : +33 (0)1 49 54 25 74
Fax : +33(0)1 49 54 23 99

Dernière modification :
10/12/2018